Rechercher

Romelu Lukaku dit qu'il ne «pardonnera jamais» l'ancien manager de Chelsea Andre Villas-Boas


Romelu Lukaku a subi une première saison difficile à Chelsea sous Andre Villas-Boas et a toujours de mauvais sentiments envers le manager portugais.

Romelu Lukaku admet qu'il ne "pardonnera jamais" à Andre Villas-Boas après avoir passé du temps ensemble à Chelsea .

Le Belge a déménagé à Stamford Bridge quand il était adolescent en 2011 à Anderlecht.

Mais Lukaku a passé une grande partie de sa première saison avec les réserves et a été exclu de l'équipe de la Ligue des champions.

Il n'a pas fait ses débuts à Chelsea jusqu'à ce que Villas-Boas soit montré la porte et remplacé par Roberto Di Matteo.


L'Italien a choisi de l'inclure dans le groupe qui a réussi un triomphe choc en Ligue des champions.

Et Lukaku maintient qu'il respectera toujours Di Matteo pour son intégration dans le groupe, mais gardera toujours une rancune contre son prédécesseur.


"Di Matteo m'a dit que je resterais avec le groupe jusqu'après la finale", a-t-il déclaré à Het Laatste Nieuws .

"Il pensait que tout le monde devrait venir, y compris ceux qui ont été suspendus et les quelques garçons qui n'étaient pas dans l'équipe de la Ligue des champions. Je lui en suis également reconnaissant.


"Cette victoire est l'une des choses dont j'ai toujours rêvé. Vous voulez célébrer quelque chose comme ça avec l'équipe à ce moment-là. C'est bien en soi à l'âge de dix-neuf ans.

"Je suis heureux pour tout le club, mais il y a un homme qui m'a beaucoup pris: l'ancien entraîneur (Villas-Boas). Je ne lui pardonnerai jamais cela."


"Une fois, j'ai dû jouer à l'avant gauche, une autre fois à l'avant droit. Vous ne vous développez pas de cette façon.

"Ensuite, à un moment donné, vous devez penser à vous-même. J'ai donc dit au club ce que j'en pensais. Je sais, Villas-Boas était également sous pression.



"Mais c'est pourquoi il n'a pas eu à me traiter comme ça. Di Matteo m'a approché complètement différemment, il m'a immédiatement impliqué dans tout. Cela aurait dû être beaucoup plus tôt. Vraiment, je n'ai jamais pardonné au précédent entraîneur."