Rechercher

Sans surprise, la réponse du Camerounais tombe sous le sens


Remballez vos Messi ou Ronaldo, Samuel Eto'o sort un nouveau jeu beaucoup plus intéressant: décider qui est le plus fort de ces trois stars africaines: Eto'o donc, mais aussi l'Ivoirien Didier Drogba et le Sénégalais El-Hadji Diouf. D'habitude, à ce petit jeu, les différents participants ont la délicatesse de ne pas mettre leur nom en avant.




Pas Samuel Eto'o, qui avec l'orgueil qu'on lui connaît, a mis les pendules à l'heure à sa façon: "Aucun des deux (Diouf et Drogba), ne peut venir et dire qu'il était meilleur ou même aussi bon que moi. Et ce n'est pas parce que moi je le dit, c'est un fait, c'est comme ça. J'ai toujours voulu être le numéro 1 et je l'ai été tout au long de ma carrière", explique-t-il dans des propos rapportés par Goal.




Si on s'en tient aux chiffres, Samuel Eto'o n'a pas complètement tord, puisqu'il a été élu 4 fois joueur africain de l'année, autant que Yaya Touré, deux fois plus que Drogba et Diouf, qui ont sûrement une opinion bien différente du Camerounais.